Thomas

Pourquoi le conseil ?

Quand je suis sorti de l’ESPCI Paris et après avoir fait deux stages, j’étais sûr d’une chose : je ne voulais pas faire de recherche !

Alors j’ai recensé ce qui était important pour moi : avoir des journées compactes et être toujours occupé, avoir un métier où la concrétisation de l’effort se compte en mois et non en années, avoir des échanges fréquents avec de multiples interlocuteurs, pouvoir accumuler de l’expérience extrêmement variée et, enfin, sentir mon apport de valeur au quotidien.

Qu’est ce qui pouvait mieux convenir que le conseil ?

Pourquoi Oresys ?

D’abord parce que j’avais été séduit par la promesse de l’entreprise de nous faire grandir dans un environnement « bienveillant » où l’esprit de compétition parfois inhérent à certains cabinets du même domaine est absent. Parce que je ne voulais pas être restreint à un certain secteur d’activité comme ce qui peut se faire dans d’autres entreprises. Parce qu’Oresys a une hiérarchie plate et pousse ses consultants à s’investir sur des chantiers qui vont au-delà de leurs missions. Et enfin parce qu’il y a un club « Théâtre » et un club « Jeux de société » 🤩. Sans compter les week-end« Running » et « Ski ».

Mon parcours à Oresys

Mon parcours Oresys a une particularité, j’ai toujours travaillé pour la même entreprise : Air Liquide ! Le fait qu’elle ait été fondée par un PC1 y joue peut-être pour quelque chose 😉

J’ai commencé par faire de la Data Intelligence, c’est-à-dire mettre à disposition des managers d’ Air Liquide des tableaux de bord leur présentant les chiffres (financiers, RH, industriels, …) pour piloter leur activité. Puis j’ai fait un virage à 90°, pour développer chez Air Liquide une technologie assez récente la RPA (Robotic Process Automation) qui vise à soulager les employés en automatisant des process répétitifs. Ces deux missions m’ont permis de développer des compétences complètement différentes : l’un la construction de tableau de bord et le data modeling, l’autre la gestion de projets. Moi qui voulais quitter de façon régulière ma zone de confort, je suis comblé !

Pour ce qui est de l’interne, je suis impliqué dans le développement commercial de l’activité RPA d’Oresys et je m’investis dans le recrutement en tant que Responsable Relation Ecole de l’ESPCI et dans un groupe de réflexion pour trouver des manières innovantes de toucher les jeunes talents.

Thomas
ESPCI Paris